Information en français

Née en Belgique et vivant à Amsterdam, Lieve Joris a beaucoup voyagé au Moyen-Orient et en Europe de l’Est, mais elle a surtout effectué de longs séjours en Afrique, tout particulièrement au Congo, où son grand-oncle fût missionnaire. De Mon oncle du Congo à Danse du léopard, de L’Heure des rebelles à Les Hauts Plateaux, ‘elle ne se contente pas de la recherche sur le terrain, mais procède à une vivisection littéraire de l’histoire contemporaine.’ (Septentrion)

Son livre Mali blues – dans lequel elle raconte la vie du chanteur malien Boubacar Traoré – a obtenu le Prix triennial de la Communauté flamande et le Prix de l’Astrolabe 1999. Les Hauts Plateaux reçoit le Prix Nicolas-Bouvier en 2009. En 2010, elle est décorée de l’insigne de Chevalier des Arts et des Lettres.

Sur les ailes du dragon est une plongée dans le monde des Africains et des Chinois qui, tels de petits poissons, s’aventurent entre la Chine et l’Afrique dans le sillage des grands contrats commerciaux.

Dans Fonny, Lieve Joris revient dans la campagne flamande où elle a grandi dans une famille turbulente de neuf personnes. Le récit familial est tissé autour du destin de son frère ainé Fonny. Selon Le Point : ‘Plus on avance, plus tout se resserre sur la trajectoire sombre d’un bel ange, séduisant, doué, et destructeur. Et sur leur question à tous : comment lui échapper sans l’abandonner ?’ Aux Pays-Bas, le livre a été présélectionné pour le prix Bookspot de littérature de non-fiction 2019.

Hildeke raconte l’histoire de sa jeune sœur, atteinte du syndrome de Down et dotée d’un ‘cœur chantant’, mais aussi d’une antenne infaillible pour le bien et le mal. Le quotidien belge De Standaard a écrit : ‘Elle élève l’histoire privée de sa famille à l’histoire universelle, ajoutant le village qu’elle a quitté au monde pour lequel elle l’a échangé.’

Joris a souvent déclaré que le fait de grandir entre Fonny et Hildeke – deux extrêmes sur l’échelle de la condition humaine – l’a préparée à une vie de voyages dans des circonstances difficiles.

‘Lieve Joris est de la trempe d’un Naipaul ou d’un Ryszard Kapuściński, 50% voyageuse, 50% journaliste, 100% écrivain.’
– ELLE

‘Dans les villes et les villages, elle tend un miroir au bord de la route. Ceux qu’elle croise y entrent et elle les suit jusque dans leurs maisons, chez leurs fils et leurs compagnes, à l’ombre des arbres et des ancêtres: au cœur de l’absence de ténèbres.’
– LIBÉRATION

‘Il était temps, en effet, que quelqu’un renverse la perspective et dise l’énergie, les ambitions, les souffrances individuelles qui accompagnent ce nouvel âge colonial. Lieve Joris le fait avec l’intelligence et l’humilité des meilleurs écrivains itinérants.’
– LE NOUVEL OBS

Bibliographie chez Actes Sud:

Mon oncle du Congo (1990; Babel no. 144)
Les Portes de Damas (1994; Babel no. 486)
La Chanteuse de Zanzibar (1995; Babel no. 144)
Mali blues (1999; Babel no. 562)
Danse du léopard (2002; Babel no. 658)
L’Heure des rebelles (2007; Babel no. 961)
Les Hauts Plateaux (2009; Babel no. 1061)
Ma cabine téléphonique africaine (2011)
Sur les ailes du dragon (2014; Babel no. 1628)
Fonny (2019)

Liens

Actes Sud
Peripheries.net
Libération sur L’Heure des rebelles
Libération sur Sur les ailes du dragon
Libération sur Fonny
Festival Manosque
Interview B-One TV Kinshasa (Congo)
France Culture
France Inter

Pour plus d’informations sur les droits de traduction, veuillez contacter Hayo Deinum.